La Tapisserie de Fionavar

Après mille ans, la créature que l'on croyait enchaînée à jamais se libère...Fionavar doit encore faire face au plus grand fléau jamais connu...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kaena

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaena

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Kaena   Mar 11 Sep - 19:59

Prénom: Kaena

Nom: Legovane

Âge; 19 printemps

Race: Lios Alfar et son père est Lirnan le dieu des mers.

Fonction: Andain

Physique:Kaena est une Andain. Elle possède plus des traits de son père que de sa mère.
Ses cheveux son de couleur argenter et il lui arrive au épaule. Ils sont onduler et possède quelque tresses. Ses yeux, son de la même couleur que ceux de son père. Ils sont d’un bleu gris profond. Elle a un regard curieux qui aime un peu trop mettre son petit nez fin un peu partout. Ses lèvre son roser et pulpeuse. Kaena à un visage triangulaire finement dessiner. Elle a de grande oreille pointue. Elle porte souvent une robe bleue pâle, laissant ses épaules libres. Elle est grande et mince.



Personnalité:C’est une jeune femme qui aime profiter de la vie. Elle est sociable comme les cygnes mais très curieuse. Elle est passionné et possède un énorme talent pour le chant. Elle rêve de l’amour fidèle qui sera l’aimer pour l’éternité. Elle est douce avec les autres et aiment s’amuser de temps en temps et de rencontrer de nouveau monde. Elle ne se fâche presque jamais, mais lorsque cela arrive, elle tombe dans une fureur noire.
Elle ne juge pas les autres peut importe la races qu’ils sont. Kaena est quelqu’un de généreux. Elle est très pacifique.




Histoire: Un jour, une femme tomba amoureuse d’un dieu. Le dieu de la mer Liranan. Tous les soirs, elle priait avec passion, en lui offrant des bijoux de coquillage qu’elle lui confectionnait. Cette femme seule, n’était pas marier. Malgré que plusieurs homme l’approchais ou lui fessait la cour, elle refusait toujours. Son cœur était déjà éprit de quelqu’un d’autre..

Mais un jour, après tant d’année de service, elle reçu la visite de celui qu’elle chérissait tant.
C’était le matin, un matin plutôt ensoleiller ou les oiseaux gazouillait entre eux des mots doux.
Elle était entrain de laver son linge dans la rivière. Et elle crut voire un visage dans l’eau, mais croyant que c’était l’effet des petite vague que fessait son linge dans l’eau elle n’y fit gère attention. Mais se visage revint, beaucoup plus claire cette fois si, tellement qu’elle ne put s’empêcher de sursauter et tomba sur le derrière sur le sable en fessant un petit nuage de poussière autour d’elle. Elle prit une branche près d’elle et mit la pointe dans l’eau en la fessant remuer. Mais quelque chose attrapas la branche. C’était une main, un bras en sortie…et une tête. Cette tête lui était familière. Lorsque cette chose sortie de l’eau, elle se rendit vite compte que c’était un homme. Mais pas n’importe le quel. C’était le dieu Liranan lui-même. Rêvait elle? Elle n’en savait rien. Liranan lui tendit sa main, froide et humide pour l’aider a se relever. Elle resta la, devant cette main qui se trouvait devant elle. Elle avait l’air si réelle. Elle la prit doucement en glissant ses doigts dans celle-ci et elle se leva debout en se secouant légèrement. Elle ne semblait pas réaliser se qui semblait vouloir se passer. Devant elle se trouvait l’homme qu’elle avait tant chéri et prier…C’est alors qu’elle entendit des paroles dans sa tête au lieu de ses penser.


-Bonjour a toi Navan. Je suis Liranan dieux des mers. Si je suis ici c’est parce que j’ai vu, a travers de c’est années, a quel point tu m’était fidèle et j’ai donc voulu t’offrir un présent. Je connais l’amour que tu as pour moi et je suis près à te l’offrir.

Il s’approcha de Navan et l’embrassa d’un baiser froid et humide avec un léger goût saler qui n’était pas désagréable. Il l’enlacat tendrement et quand a elle, elle s’offrit tout entière a lui. Désirent, imaginant se moment mille fois au cours de sa vie. Après se moment tendre d’amour, il lui dégageait une mèche rebelle qui s’était aventurer par mégarde sur son petit visage. Il approcha sa bouche de l’oreille de la Lios Alfar pour lui murmurer quelques mots.

-Je vais revenir, le jour de sa naissance. Je vais revenir le jour ou cet enfant naîtra dans se monde. Je te surveillerais de la ou je vis même si je ne suis pas près de toi je te protègerais. Mais lorsque le temps sera pour toi de partir je ne pourrais rien faire. Crois en moi Navan et je serais toujours la. Crois toujours en moi et j’en serais heureux.

Et d’un coup, elle s’endormit.

A son éveille, elle était nue et couché sur le sable. Elle sursauta, ne se raplant plus très bien de la situation. Elle secoua ses long cheveux dorer qui étaient plein de petite graine de sable.
C’est lorsqu’elle regarda l’eau quelle se souvint de tout. La venu de Lios Alfar et des mots qu’il lui avait murmuré a l’oreille. Elle passa sa main sur son ventre se demandant si tout cela était réellement possible.

Les mois s’écoulèrent et son ventre devenait de plus en plus gros. Sans que personne ne sache vraiment d’où venait cet enfant. Le monde la regardait drôlement mais elle n’en faisait pas attention. Elle le savait elle seulement d’où venait cet enfant et c’est tout se qui comptait pour elle.
Le jour venu, une journée chaude où la pluie faisait des siennes, où les bourgeons avait grandit pour donner naissance a de magnifique fleur et les feuilles des grands arbres était d’une magnifique couleur vert émeraude. La jeune femme pleurait et forçait ses yeux fermer essayant d’oublier la douleur qui la tiraillait le bas-ventre. Navan s’aggripait a la couverture en se forcant pour ne pas hurler. Une nourrisse était venue l’aider. Après plusieurs heures de souffrance, elle donna naissance a une petite fille. Elle possédait un mignon petit visage et de toute petites mains potelées. Il n’y avait pas encore de cheveux sur sa petite tête. Voyant que la mère ne semblait ne plus avoir besoin d’elle, la nourrisse sortie de la maisonnée. Navan berçait sa fille dans ses bras lorsque Liranan apparue devant elle. La Lios Alfar sursauta devant cette apparition si soudaine mais se calma rapidement réalisant que c’était lui. Liranan, le dieu de la mer, s’avança vers l’enfant et sa mère. Il prit la petite fille dans ces bras muscler finement dessiner. Il y déposa sa main froide sur la petite tête chauve de l’enfant et une lumière bleue s’y échappa. Il prononça des mots que Navan ne compris pas mais elle l’écoutait avec attention. Il redéposa ensuite la petite dans les bras de sa mère et il lui dit calmement de sa voix gracieuse et mystique :


- Tu l’appelleras Kaena. Et elle possède a présent un cadeau ; un pouvoir que je viens de lui offrir. Elle pourra, quand bon lui semble se transformer en une créature des plus gracieuse qui soit. Et se sera le cygne. C’est tout se quelle possèdera comme magie. Car sa beauté enfantine en soit en sera une. Plus grande, sa beauté n’égalera pas les trésors qui se cache sous les eux de se monde.

Et sur c’est mots, il disparue laissant seulement une fine brume et les deux filles derrière lui.

Les année s’écoulèrent et Kaena grandissait a vu d’œil. Possédant un charme mystique elle fessait tourner les tête. Mais elle était comme la mer. Elle était houleuse comme la mer et curieuse d’aventure. A cause de son coter cygne, elle était une fille sociable qui aimait discuter avec les gens. Elle vivait toujours avec sa mère qui la protégeait lorsqu’elle allait se baigner a la rivière contre les prédateurs.

Mais un jour, lorsque Kaena était entrain de se baigner dans la rivière sous la forme d’un cygne, une terrible menace était présente. Un Svalt était dans les environs. Il avait son arc directement pointer sur l’adolescente. Sa mère, l’avait aperçu. Elle hurla a sa fille de s’envola, se qu’elle fit. Mais le Svalt se retourna vers la Lios Alfar pour lui tirer une flèche…

Lorsque Kaena redescendit, elle ne trouva plus sa mère. Elle avait disparue. Kaena avait beau hurlé son nom, elle n’apparaissait pas. Elle se mit a pleurer, se sentant très seule tout a coup. C’est la que son père Liranan apparue de la rivière. Il prit la jeune Lios Alfar dans ces bras.


-Ne te décourage pas ma fille. Lui avait il dit. C’était son heure. Peut etre elle est partie de façon injuste mais c’était son heure elle n’avait pas le choix. Elle c’est sacrifier pour te sauver la vie. Honore la en gardant force et courage.
Et il repartie la laissant seule, a elle-même….

Les années passèrent sans qu’elle ne le revoie. Elle vit toujours dans la forêt de Daniloth, mais parfois elle se permet de s’aventurer a d’autre lieux par la voie de l’air…




Pouvoirs et armes: Elle peut se Transformer en cygne et lorsque elle le fait, la seule façon qu'elle arrive a communiquer c'est pas la voit de la télépathie. Elle ne possède aucune arme.

Autres:---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharra

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: Kaena   Mar 11 Sep - 23:03

WOOOOOW!

jolie présentation! Toutes mes ficilitations.

Cependant, ajoute toi un autre pouvoir...au cas où :p

mais sinon...tu es


ACCEPTÉE OFFICIELLEMENT!


Bon rp à toi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tapisseriedefionavar.goodforum.net
Drake Ekard

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Kaena   Mer 12 Sep - 20:00

Oo *capote dans son coin*

meme si je suis pas admin je te donne un 01/10

oups ma pencarte est pas du bon sens 10/10 ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharra

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 27/08/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: Kaena   Jeu 13 Sep - 0:44

LOLOLOLOLOLOLOLOL J'ai tellement vu la scène en plus avec la pancarte!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tapisseriedefionavar.goodforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaena   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaena
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention ça glisse... - Rob&Kaena
» Lim Kaena ? « Ni dieu ni maître »
» Kaena, du génie triganamétrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Tapisserie de Fionavar :: FLOOOOOOD! :: Le passé-
Sauter vers: